Assurance auto : pourquoi est-ce plus avantageux de payer annuellement ?

Publié le : 02 mars 20223 mins de lecture

Pour assurer une voiture, il faut payer une prime, dont le montant est connu lors de la signature du contrat. Par défaut, le paiement se fait par an. Toutefois, certaines compagnies d’assurance acceptent un paiement fractionné : trimestriel, semestriel ou mensuel. La prime annuelle est-elle plus avantageuse ?

Pourquoi opter pour un paiement annuel ?

L’assurance automobile est obligatoire pour tous les véhicules circulant sur la voie publique. La couverture de la responsabilité civile est le minimum légal. Dans le cas d’une prime annuelle, le montant convenu doit être payé en une seule fois. Cette solution vous permet de maîtriser votre budget. Toutefois, une somme importante devra être mobilisée au moment du paiement.

En revanche, la prime annuelle présente des avantages indéniables en termes de trésorerie. En effet, vous allez épargner pour une période plus ou moins longue. Le montant sera mis de côté jusqu’à la date d’échéance. Cependant, le montant de la prime non payée bénéficie d’un intérêt correspondant à sa valeur. De plus, l’assureur n’applique pas de surprime, une dépense supplémentaire à prévoir en cas de fractionnement des paiements. Vous pouvez ainsi économiser jusqu’à 5 %.

Quelles sont les modalités de paiement ?

La prime est généralement payée par prélèvement automatique. Chaque année, à la date indiquée sur la facture, le compte de l’assuré est débité du montant convenu. Ce mode de paiement permet de gagner beaucoup de temps et minimise le risque d’oubli.

Il convient de noter que vous pouvez modifier la date du débit. Par exemple, si vos revenus ne sont disponibles que le 1er du mois, il est préférable de négocier avec votre assureur. Vous pouvez aussi modifier la fréquence de paiement en cours de contrat. Dans ce cas, vous devez envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à la compagnie.

Non-paiement de la prime d’assurance : quels sont les risques ?

Le non-paiement de la prime entraîne automatiquement la résiliation du contrat et la perte des garanties. En effet, l’assuré dispose de 10 jours pour régler la facture. Après le 11e jour, l’assureur envoie généralement une lettre de mise en demeure par courrier recommandé avec accusé de réception.

L’assuré a 30 jours pour payer la somme due. Les garanties sont toujours maintenues. A partir du 31ème jour, le contrat est suspendu. En cas de sinistre, l’assuré ne sera plus couvert. Si le paiement est effectué avant le 39e jour, le contrat sera repris le lendemain. En revanche, au 40e jour, la résiliation sera définitive.

Plan du site